Les objets et projets des FABLABS

LES CONCEPTS

Voici quelques concepts clé qui peuvent caractériser les objets, les projets et plus généralement les FabLabs


Fablab

Ateliers partagés équipés de machines à commande numérique.

Un fablab (fabrication laboratory) est un atelier ouvert, participatif. Les fablabs se comptent par milliers dans le monde, sur tous les continents. Ils peuvent être signataires de la charte de la Fab Foundation basée à Boston et issue du MIT, mais ce n’est pas une obligation. Cette charte définit qu’un fablab doit être ouvert à toute personne désireuse de réaliser un projet, que le lieu se doit de disposer des machines de base de la fabrication numérique (imprimante 3D, découpe laser, ordinateur, découpe vinyle, électronique). Les activités commerciales ou les PME y sont les bienvenues tant que leurs projets ne cannibalisent pas la totalité de l’activité du lab. La devise des fablabs est “Learn, Make, Share” (apprendre, faire, partager). La gratuité de l’accès au fablab et le partage des réalisations en open source sont encouragés dans ce réseau, sans en faire une obligation. Certains fablabs sont établis dans un garage et vivent de quelques milliers d’euros par an, d’autres occupent des centaines de mètres carrés dans des universités.
Il y a donc une grande diversité de lieux, mais la plupart se basent sur des modèles associatifs et ont du mal à avoir une autonomie financière.

Le concept de fablab a été inventé par Neil Gershenfeld, professeur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), directeur du Center for Bits and Atoms.

Les arts codés à Pantin. Crédit photo Makery. Cliquez sur l’image pour une vue 360°.

Si c’est sa communauté d’utilisateurs qui fait vivre un Fablab, les composantes essentielles de ces lieux sont les machines. En effet, l’accessibilité des machines à commande numérique, tant en terme de prix, qu’en terme d’usages, à permis à ces ateliers de prototypage de voir le jour, et de prouver leur intérêt.

Les machines à commande numérique (CNC – Computer Numerical Control) permettent de fabriquer un objet, à partir d’un modèle numérique. Un espace, accessible au public, équipé de tels outils, et répondant à une charte dont nous parlerons plus loin, peut-être considéré comme un FabLab.

Historiquement, ces lieux, dédiés à la fabrication, sont issus d’un cours  crée fin 2008 au  MIT (Massachusetts Institute of Technology) nommé “How to Make Almost Anything” (comment fabriquer à peu près tout). Ce cours de prototypage rapide (incluant de l’électronique, de la programmation et de la fabrication d’objets) est aujourd’hui donné en ligne dans le monde entier : c’est la FabAcademy.

Aujourd’hui, les FabLabs ont chacun leur identité, et ont des approches économiques différentes. Afin de se réunir, dans l’hétérogénéité des lieux existants, une première charte a été écrite par le MIT. À l’échelle française, le RFF (réseaux français des FabLabs), regroupe sous forme d’une association, de nombreux acteurs de l’écosystème.

On fait souvent la différence entre les FabLabs (tendance non-lucrative) et les makerspaces (version payante des FabLabs). Cette différenciation a tendance devenir plus floue, du fait de la nécessité pour les FabLabs non subventionnés de trouver un modèle économique autonome (ou presque).

Lien wikipedia

Nous vous invitons à regarder la photo interactive de fablab.io (photo du FabLab Vestmannaeyjar , Iceland).

Kfs2v4n

Objet connecté (ou internet des objets)

Se dit d’un objet physique ou interactif, connecté à internet.
Lien Wikipedia

Objet interactif

Se dit d’un objet capable de traiter de l’information. Par exemple, activer une pompe si une plante n’a plus d’eau.

Objet physique

Par exemple une table. Dans les FabLabs, on fabrique aussi des objets physique du quotidien (ni interactifs, ni connectés).

Prototype

Première version fonctionnelle d’un objet. Dans le cas de Lunii dans la vidéo, la version en bois.

Production locale

Se dit de ce qui est produit à proximité de son lieu de distribution. Par exemple, produire des légumes chez soi et les vendre sur le marché le plus proche.

Électronique

Technique utilisant en général les courants faibles, afin de traiter, recevoir ou transmettre des informations.
Lien wikipedia

Fraiseuse numérique

Machine-outil à commande numérique, qui fabrique des pièces par enlèvement de matière.

Financement participatif (crowdfundiing)

Mode de financement d’un projet (allant du voyage au drone taxi) par des internautes. C’est la communauté de ces derniers qui donnent de l’argent (parfois seulement 5€) pour permettre au projet d’exister.

Découpeuse laser

Machine à commande numérique qui coupe ou grave de la matière grâce à un rayon laser. Le laser peut être pulsé (source de type YAG) ou continu (source CO2 ou azote).

Lien Wikipedia

Machine à commande numérique

Une machine-outil dotée d’une commande numérique, c’est-à-dire qui exécute seule (ou à l’aide d’un ordinateur) un programme. Elles se différencient des machines outils commandées manuellement.

Production distribuée

Système de fabrication décentralisé, s’appuyant sur un réseau de production distribué (une multitude de sites de production, capables de réaliser les mêmes objets). Contrairement à la chaîne de production classique, où les objets sortis du site de production sont ensuite distribués, ce sont les sites de fabrication qui sont disséminés. C’est un moyen de produire mondialement, de manière locale.

Imprimante 3D

Machine fabricant des pièces en utilisant des procédés de fabrication additive (par ajout de matière).
Lien wikipedia

MARKONE

RepRap

RepRap (contraction de l’anglais Replication Rapid prototyper, pouvant se traduire par concepteur de réplication rapide) est un projet britannique de l’Université de Bath, visant à créer une imprimante tridimensionnelle en grande partie auto-réplicative et libre (c’est-à-dire sans brevet, et dont les plans sont disponibles pour tout le monde) sous licence Licence publique générale GNU.

Ressource en ligne

Se dit des ressources (techniques ou intellectuelles) que l’on trouve sur internet ou le world wide web

> Cliquez ici pour aller à la page suivante
>> Retournez à la page d’accueil